4 février 2017 – Sôseki, c’est qui ?

Mis en avant

Monstre sacré de la littérature japonaise, Natsumé Sôseki est sans conteste l’un des plus grands écrivains du XXe siècle. Pourtant, il reste largement méconnu en Europe, alors que le sens de son œuvre est, lui, profondément universel et que les références à la culture occidentale y sont nombreuses.

SOSEKI_FLYER_Page_1
Le 150e anniversaire de sa naissance, en 1867, nous donne l’occasion de découvrir ou redécouvrir Natsumé Sôseki. C’est pourquoi, le temps d’une après-midi de fin d’hiver, Manivelle Théâtre en mouvement, le Cercle Suisse Japon et Bibliomedia proposent un voyage sans bagages au cœur de cette étoile de la littérature qui, en à peine 15 ans d’écriture, a construit une œuvre romanesque, autobiographique et poétique magistrale où se côtoient traits d’humour, fulgurances stylistiques et ressorts implacables de la psychologie humaine.
Autour d’une conférence, de quelques lectures en musique, d’un thé japonais et d’ateliers créatifs pour petits et grands, « Sôseki, c’est qui ? » souhaite s’adresser à toutes et tous, des simples curieux aux amoureux de la culture japonaise. Rendez-vous le samedi 4 février 2017 dans les accueillants locaux de Bibliomedia, au cœur de Lausanne, pour une immersion dans le monde de celui dont l’œuvre commença par ces mots : « Je suis un chat. Je n’ai pas encore de nom. Je n’ai aucune idée du lieu où je suis né ».

Retrouvez toutes les informations sur le flyer de l’événement.

Infos pratiques
Date :   Samedi 4 février 2017
Lieu :    Bibliomedia, rue César-Roux 34, 1005 Lausanne
Accès : Métro M2, bus 6 et 7, arrêt « Ours »
Entrée libre, chapeau à la sortie
Tout public, familles bienvenues

Organisateurs :
Manivelle Théâtre en mouvement
Cercle Suisse Japon
Bibliomedia

Renseignements
celine.cerny@bibliomedia.ch

Jeudi 23 février 2017 – Concert Soubugen

Jeudi 23 février à 18h30
Forum du Rolex Learning Center

Soubugen - Yuko Sarya et Hisao Suginaka

Hisao Suginaka (shamisen)
Yuko Sarya
(danse, chant et tanpura)

Musique, danse et chant : Soubugen est un projet original créé par deux artistes japonais de Hokkaïdo, île du nord du Japon. Lui est joueur de shamisen (luth japonais), elle est danseuse, chanteuse et joueuse de tanpura (sorte de sitar). Ensemble, ils offrent un dialogue entre tradition et modernité.
LES MUSICIENS:

Le musicien Hisao Suginaka est littéralement né avec un shamisen dans les mains. Il manie avec virtuosité cet instrument traditionnel japonais, tantôt avec délicatesse comme une geisha dans un salon de thé, tantôt avec fougue comme un bluesman au coin d’une rue de La Nouvelle-Orléans. Avant de fonder Soubugen avec Yuko Sarya, il s’est perfectionné pendant 7 ans dans l’art du Tsugaru shamisen. Parmi ses plus fervents admirateurs il compte Don Davis, le compositeur de la musique de la mythique trilogie « Matrix ».

Dès son enfance, Yuko Sarya étudie la danse traditionnelle japonaise (Nihon Boyou). Avant de créer Soubugen avec Hisao Suginaka, elle a dansé pendant 8 ans au Theater Hyousetunomon à Sapporo. Dès 1997 elle se perfectionne dans la technique du tanpura avec le célèbre maître indien Dinesh Chandra Dyoundi.
LES INSTRUMENTS:

Le shamisen est un instrument d’origine chinoise qui a été introduit au Japon au milieu du XVIe siècle. C’est un luth dont la caisse de résonance carrée est traditionnellement construite en bois de santal et recouverte de peau de chat ou de chien. Le manche est long et fin, sans frettes, et il est muni de trois cordes (d’où le nom de l’instrument, qui signifie littéralement « trois cordes du goût »). Il y a trois accords de bases : le « honchochi », le « ni agari » et le « san sagari ». Chaque accord apporte un sentiment légèrement différent pour refléter l’atmosphère du morceau, exprimer les différences entre les genres et ainsi varier les morceaux. Le Tsugaru shamisen est un style de musique japonaise folklorique joué sur plusieurs variantes régionales du shamisen. Plus rythmé que le shamisen classique, il est originaire de la région de Tsugaru, préfecture d’Aomori au nord de Honshū, l’île principale du Japon.

La tanpura est un instrument essentiel de la musique indienne, qui crée un fond sonore constant (bourdon harmonique) sur lequel les autres instrument vont s’exprimer, comme un diapason permanent. Elle est semblable au sitar par sa forme mais ne produit pas de mélodies : les cordes en métal sont jouées à vide en arpège à rythme constant, et leur son est enrichi par l’intercalage d’un fil de soie entre celles-ci et le chevalet plat, qui provoque le bourdonnement caractéristique immédiatement reconnaissable de l’instrument.

Source : http://culture.epfl.ch/cms/site/cultures/lang/fr/soubugen

21 janvier 2017 – Journée spéciale Japon à la Maison d’Ailleurs

Une journée unique, pour partir à la découverte de quelques spécialités japonaises. Cet événement est organisé conjointement avec le Consulat du Japon.
Entrée libre au musée et activités gratuites.

11h30 – 12h | Espace Jules Verne
Présentation et démonstration de Kendo – la voie du sabre
Par M. Kubota, Consul du Consulat du Japon à Genève
Tout public | Sans inscription

13h30 – 16h45 | Maison d’Ailleurs, 2e étage
Dégustation de thés japonais
Par Emiko Okamoto
Cultivé au Japon depuis le 13e siècle, le thé est profondément ancré dans les traditions du pays.
Certifiée « Japanese Tea Advisor », Emiko collabore notamment avec le Conseil du Thé du Japon.

Tout public | Sans inscription
20 pers. max. / session


13h30 – 16h30 | Maison d’Ailleurs, 2e étage
Atelier Manga

Par Yoshimi Katahira, mangaka
Lors de cet atelier d’initiation, tu créeras ton  personnage de Manga après avoir appris comment exprimer les émotions de base, les proportions et les mouvements, les cheveux, les différentes parties du visage…
Session 1 : 13h30 – 14h
Session 2 : 14h20 – 14h50
Session 3 : 15h10 – 15h40
Session 4 : 16h – 16h30

6-16 ans | Sur inscription à maison@ailleurs.ch – 0244256438 (préciser la session souhaitée)
15 pers. max. / session

12.11.16 – Experience Japan

En passant

Title

For young people from abroad wanting to experience life style and studies in a foreign country.
In fact, Japan is a great place to study. And with the recent blossoming of degree-level
programs taught in English, you no longer need to speak Japanese in order to study here.

 

Information Event
Saturday, 12th November 2016, 13:00 – 17:00
University of Lausanne

 

More details: http://www.experience-japan.ch/

Experience Japan Flyer

17 octore 2016 – World Peace Concert

World Peace Concert in Geneva 2016

Concert pour la paix dans le monde à Genève 2016

Orchestre de chambre des Balkans à Genève

Peter Jablonski, pianiste de renommée mondiale, joue avec l’Orchestre de chambre des Balkans.

Fondé en 2007, cet ensemble est composé principalement de musiciens de l’ex-Yougoslavie. Il donne des concerts en faveur de la paix dans le monde entier grâce au concours de musiciens d’autres pays.

Lundi, 17 Octobre 2016 à 20h00 au Victoria Hall

Kaoru Wada: “Kyo-Ga” (響画) pour orchestre à cordes

Schostakovich: Concerto pour piano no.1 en do-mineur op.35

Koji Tamaki: Kanki no Uta (歓喜の歌) for Balkan Chamber Orchestra

Tchaikovsky: Sérénade pour cordes en do-majeur op.48

Direction: Toshio Yanagisawa

Piano: Peter Jablonski

Trompette: Huw Morgan

Concert de bienfaisance en faveur de Save the Children

Rue du Général-Dufour, 14, 1204 Genève

Billets: 30 à 60 CHF; AVS/étudiant 20 à 50 CHF

Location:

Espace Ville de Genève – Pont de la Machine, 1 

Genève Tourisme – Rue du Mont-blanc, 18

Maison des arts du Grütli – Rue du Général-Dufour, 16

Cité Seniors – Rue Amat, 28

Victoria Hall – Une heure avant le concert

Billetterie en ligne – http://billetterie-culture.ville-ge.ch

Renseignements:       

Suisse 0800 418 418 (Grütli) gratuit

Etranger +41 22 418 36 18 payant  

5 octobre 2016 – Butoh : Emotion Seed

Mercredi 5 octobre à 18h30
au Forum du Rolex Learning Center

par la Cie Globe JINEN
Atsushi Takenouchi (danse)
Hiroko Komiya (musique)

Le butô est créé dans les années 1960 au Japon. Il est le fruit d’une rébellion et exprime les traumatismes de la Deuxième Guerre mondiale. La compagnie Globe Jinen offre à l’EPFL et le Cercle Suisse Japon un spectacle de butô authentique pur et dur, fidèle au mouvement pionnier fondé par Tatsumi Hijikata et Kazuo Ôno dans le Japon underground.
BUTOH, Emotion Seed - Atsushi Takenouchi - photo: Waldemar Zdrojewski

Sur scène, le danseur bouge
avec lenteur, poésie et minimalisme

aux rythmes des sons terriens de la musicienne.

Il est presque nu et son corps est peint en blanc.

Chacun de ses mouvements a de l’importance
et se mesure à sa juste valeur, peu à peu,
une relation profonde se crée avec le public. 

Le caractère japonais pour butô est constitué de deux éléments : bu signifiant « danse » et tô signifiant « taper au sol ». Imprégné de bouddhisme et de croyances shintô, le butô est une danse subversive qui s’oppose à l’influence occidentale du ballet classique et de la danse moderne mais aussi aux formes artistiques traditionnelles du Japon comme le Nô ou le Kabuki. Il s’inscrit en rupture avec les arts vivants traditionnels qui semblent impuissants à exprimer des problématiques nouvelles.
La compagnie Globe JINEN :
Le danseur Atsushi Takenouchi se dévoue dès l’âge de 18 ans au butô et étudie avec les fondateurs même du mouvement. Depuis 1986, il travaille son propre jinen butô et crée des spectacles en solo. La musicienne Hiroko Kimiya rejoint « Globe Jinen » en 1999. Pour ses performances sonores elle se sert principalement de substances naturelles comme l’eau, des pierres, du bambou, des coquillages ou encore des bols en métal et des cloches.

→ Site web de la Cie Globe JINEN

19 juin 2016 – Fête japonaise à l’Arboretum National

Dans le cadre du « Projet de Forêt et de Jardin japonais », l’Arboretum National est heureux de proposer la 9ème Fête japonaise le dimanche 19 juin 2016 de 9:30 à 18:00.

Parcours culturel menant à la forêt japonaise avec présentation :

  • des tambours japonais avec Rémi Clemente et le groupe Re Mi Taiko,
  • du tir à l’arc japonais, avec Charles Stampfli
  • du projet de forêt japonaise avec Sylvain Meier
  • de la flûte de bambou, Shakuhachi, avec Ursula Schmidiger
  • de la cérémonie du thé avec Hiromi Straub Yamada à 14h, 15h et 16h

Informations :

  • Départ : De l’abri du stationnement à l’entrée de l’Arboretum
  • Horaire : Départ par groupe toutes les heures entre 9:30 et 14:30
  • Durée : 2h à 2.5h
  • Réservation : jusqu’au 17 juin 2016 auprès de Sylvain Meier (Sylvain.meier@bluewin.ch ou 022 361 80 23)
  • Participation : Adultes: CHF 25.-, soutien : CHF 30.-, enfants : gratuit.

NB : stand de cuisine japonaise avec le bar à ramen Yukiguni

Flyer

Bulletin d’inscription

11 au 13 ou 15 au 17 juillet 2016 – Stages de teinture végétale

PRÉSENTATION :

Sur un site exceptionnel proche du lac Léman, l’ingénieur forestier Sylvain Meier a développé au sein de l’arboretum, un îlot de forêt japonaise. La nature et l’homme ont réussi à créer ici un équilibre enchanteur.

 

Ce stage propose trois jours d’initiations aux techniques de teinture végétale qui comprend d’une part une introduction botanique par une promenade dans la forêt japonaise avec le spécialiste Sylvain Meier et une récolte des matériaux avant l’ initiation à la teinture végétale traditionnelle japonaise, éco-durable: préparation des tissus et des bains, cuve d’indigo, techniques d’impression, shibori, réalisation d’une pièce sur une étoffe fournie.

Les repas du midi sont pris en charge et assurés par Karen, créatrice culinaire Néo-zélandaise.

INTERVENANTS :

Sylvain Meier: ingénieur forestier, à l’origine de la création de la forêt japonaise de l’Arboretum du Vallon de l’Aubonne.
Betty de Paris: elle a une longue pratique de la teinture végétale et est reconnue au niveau international comme experte en indigo. Plasticienne, designer, consultante, interprète en langue japonaise, elle a participé à de nombreux projets muséaux et organisé de nombreux ateliers dans les musées, à l’école de design, au St- Martin College de Londres, à l’American Academy of Paris. Elle expose régulièrement son travail et intervient dans les colloques internationaux et salons sur le thème de la teinture végétale.

INFORMATIONS PRATIQUES:

TARIF : 375 €/410 CHF stage y compris repas de midi et collation :
Nombre de stagiaires : 8 personnes maxi/session APPORTER :

épais, aiguilles, paire de ciseaux et des petits mor- ceaux de différents textiles.
HEBERGEMENT: possible dans le périmètre de l’Arboretum Google : B n B Switzerland Aubonne Grognuz, ou nous contacter. HORAIRES : 9 H à 13 H , 14 à 17 h (Repas servis sur place à 13 h)

LIEU : Arboretum National du Vallon de l’Aubonne SUISSE

Bulletin d’inscription

Illustrations