23.11.17 – Table ronde sur les différences culturelles entre la Suisse et le Japon

Chers membres, chers amis du Japon,
Vous êtes cordialement invités à participer à la table ronde sur les différences culturelles entra la Suisse et la Japon.

Nous proposons cet événement pour permettre d’échanger sur des histoires et anecdotes mélangeant les deux cultures. A ce titre, M. Cyril Coppini, que vous avez eu l’occasion de voir à l’oeuvre lors de nos précédents événement sur le rakugo, officiera comme modérateur après avoir introduit la table ronde au travers du rakugo et de la langue.


Ensuite chacun est invité à s’exprimer en japonais ou en français sur les situations en Suisse (pour les Japonais) et au Japon (pour les non Japonais) où les différences culturelles ont conduits à un résultat étrange, drôle, difficile, etc.
Cela nous permettra aussi d’aborder le sujet des enfants issus de mariages mixtes.

  • Lieu: Association paroissiale du Sacré-Coeur, Chemin du Beau-Rivage 3, Lausanne
  • Date : Le jeudi 23 novembre 2017 à 19h00
  • Inscription : par email à tanno@cerclesuissejapon.ch

Vous trouverez dans le lien suivant une description du profil de M. Coppini.

Une description en japonais est également disponible sous ce lien : Flyer japonais.
Nous nous réjouissons de vous retrouver lors de cet événement.

Bao-Lan Huynh
Pour le Comité du Cercle Suisse Japon
www.cerclesuissejapon.ch

Share

19 Septembre au 8 octobre – Roméo et Juliette au TKM

Roméo et Juliette? C’est assurément l’histoire d’amour la plus connue au monde et la plus courte : par la fatalité des étoiles et la haine incessamment entretenue entre la famille des Montague et celle des Capulet, elle commence par les lumières d’une fête un dimanche soir et s’achève dans la mort quatre jours plus tard ! Le mariage secret des deux jeunes protagonistes aurait pu réconcilier les deux clans de Vérone; il ne fera qu’attiser une discorde à laquelle seule leur mort mettra un terme.

Avec ce Roméo et Juliette plein de poésie, interprété par des acteurs du Teatro Malandro, mais aussi de la troupe de Shizuoka Performing Arts Center (SPAC), qui a ouvert l’édition 2017 du Festival d’Avignon dans la Cour d’honneur du Palais des Papes, Omar Porras revient sur une création de 2012 qui nous révèle tout un pan de son aventure japonaise, d’abord avec Tadashi Suzuki qui l’invita en 1999 et 2000 avec Noces de Sang et en 2001 avec Les Bakkhantes, mais aussi avec son successeur à la direction du SPAC, Satoshi Miyagi, qui le fit revenir dans la ville de Shizuoka en 2007 avec Maître Puntila et son valet Matti, en 2009 avec Les Fourberies de Scapin, avant de lui confier la même année une reprise de son Don Juan avec des comédiens de la troupe du SPAC dont quatre firent avec lui Solo Bolivar en 2011. En 2012, ce sera encore L’Éveil du printemps qui sera invité dans le cadre du World Theater Festival Shizuoka under Mt. Fuji, l’année même où les deux troupes se sont engagées dans une création commune autour d’un mythe universel, Roméo et Juliette.

Ce spectacle avec lequel le TKM ouvre sa nouvelle saison, au-delà de ses couleurs linguistiques et culturelles plurielles fascinantes, témoigne dans la pulsation des corps et de leurs énergies qui dansent, d’une spiritualité théâtrale universelle.

Les info sur le site du TKM

Share

27 octobre – Concert Vivian Roost « The Four Seasons »

Date / Heure
Date(s) – 27/10/2017
19:00 – 20:30

Emplacement
LeClavier.ch

Catégorie

CONCERT GRATUIT, le nombre de places étant limité, nous attendons votre réservation sur ce lien.

Prêt pour un voyage dans un autre monde ? Vivian Roost, pianiste compositeur franco Suisse, natif de Lausanne vous fera découvrir son univers instrumental onirique. 

De formation classique, Vivian Roost tisse une narration visuelle qui peut difficilement ne pas nous toucher : mêlant un impressionnisme musical inspiré de E. Satie, G. Fauré, C. Debussy au minimalisme de la musique de film et des sons électroniques. Vivian Roost vous dévoilera en exclusivité une partie de son prochain album « The Four Seasons » inspiré par la culture japonaise autour de 4 Haïkus.

Après avoir collaboré et composé durant une dizaine d’années pour divers artistes à succès comme Zaz, le pianiste compositeur producteur Vivian Roost mène aujourd’hui sa carrière solo en tant qu’artiste interprète. En seulement 3 ans il sort un premier EP « Un autre monde » et son premier album « Départ » l’année dernière. Vivian est en pleine préparation de son second album entièrement Piano solo. Il a pour thème les 4 saisons et s’inspire directement de la culture japonaise autour de 4 Haïkus de grands maîtres tels que Bashô, Issa… 

Pour la production de cet album centré sur le piano, Vivian Roost a eu comme défi d’enregistrer chaque saison sur un piano centenaire différent avec un diapason propre à chaque saison. 

Depuis 5 ans, le pianiste n’a cessé d’aller à la rencontre de son public et faire connaître sa musique dans de nombreux endroits somptueux en France comme au Petit Palais, au Louvre, à la Maison de la Radio (RadioFrance), à Pompidou… ainsi qu’à l’international avec en 2016, sa première tournée en Asie dont notamment un concert prestigieux pour l’ambassadeur de Suisse à Bangkok (Thaïlande) ainsi que des concerts à Singapour et Bali. 

Son nouvel album « The four seasons » marquera sa première tournée au Japon et aux USA.

Découvrez le également sur son site : www.vivianroost.com et sa page Facebook officielle : www.facebook.com/vivianroostmusic

Share

Novembre 2017 – Daniel Gendre : Exposition Tokyo Plage

En passant

In 2010, 2013 and 2016 I temporarily inhabited Tokyo,
it felt like I belonged there, riding my bicycle,
taking nothing but some still lifes.
Dwelling, just for one month on Tokyo?s ground floor,
another home, temporarily connecting!

Dans le tumulte de la vie, les objets sont nos alliés,
ils nous rassurent dans notre désir d?habiter.
La passion, la curiosité et le désir de comprendre.
J?obsèrve sans dire une culture différente de la notre.

Dans mes photos c?est souvent dimanche et il fait beau,
La normalité et des bonnes nouvelles sur pellicule !
En 2010 j?ai documenté le quotidien, les petites choses de la vie.
Trois ans plus tard «Still lifes», j?ai capturé nos alliés,
ces objets qui nous rassurent. En 2016 j?ai photographié
Tokyo comme une maison des Arts, des installations,
des artsistes et leur travail m?ont aidés à comprendre, un peu.

VERNISSAGE Do., 2.November 2017, ab 18Uhr
AUSSTELLUNG 3. bis 19.November 2017
ÖFFNUNGSZEITEN Mi.–Sa., 12–21Uhr, So. 12–18Uhr
PHOTOBASTEI Sihlquai 125, 8005 Zürich
photobastei.ch

http://gendreimage.ch

Share

Campagne crowdfunding pour un projet Suisse et Japon

Le Cercle Suisse Japon a déjà mis en avant le photographe Matthieu Zellweger par le passé, notamment lors du Salon du Livre de Genève avec une magnifique exposition de photographie. 

Nous souhaitons mettre en avant le nouveau projet orienté sur l’histoire du saké. Vous trouverez la campagne de souscription pour ce beau projet à l’adresse suivante WeMakeIt

Plus d’information sur Matthieu Zellweger sur son site web.

Share

Roméo et Juliette

En passant

Cette magnifique pièce est de retour en Suisse alors n’hésitez pas à aller la voir ou revoir. Une histoire intemporelle ici transposée dans un univers différent… Tout simplement magique !

Avec ce Roméo et Juliette plein de poésie, interprété par des acteurs du Teatro Malandro, mais aussi de la troupe de Shizuoka Performing Arts Center (SPAC), qui a ouvert l’édition 2017 du Festival d’Avignon dans la Cour d’honneur du Palais des Papes, Omar Porras revient sur une création de 2012 qui nous révèle tout un pan de son aventure japonaise, d’abord avec Tadashi Suzuki qui l’invita en 1999 et 2000 avec Noces de Sang et en 2001 avec Les Bakkhantes, mais aussi avec son successeur à la direction du SPAC, Satoshi Miyagi, qui le fit revenir dans la ville de Shizuoka en 2007 avec Maître Puntila et son valet Matti, en 2009 avec Les Fourberies de Scapin, avant de lui confier la même année une reprise de son Don Juan avec des comédiens de la troupe du SPAC dont quatre firent avec lui Solo Bolivar en 2011. En 2012, ce sera encore L’Éveil du printemps qui sera invité dans le cadre du World Theater Festival Shizuoka under Mt. Fuji, l’année même où les deux troupes se sont engagées dans une création commune autour d’un mythe universel, Roméo et Juliette.

Toutes les informations sur le site du TKM

Share

17 septembre 2017 – Récital de piano : Yoichi Tajiri

En passant

Une Première !! Dvorák « Du Nouveau Monde » Transcription pour piano solo

Récital de piano Steinway Artist Yoichi Tajiri

Le dimanche 17 Septembre 2017

Salle Paderewski-Casino de Monbenon

Programme:

  • Beethoven
  • Schumann
  • Chopin

Dvorák  Symphonie No. 9 en mi mineur « Du Nouveau Monde »     Transcription pour piano par Yoichi Tajiri

            Profil:

Yoichi Tajiri est né à Kobé. Après avoir été diplômé de l’école de musique de Toho Gakuen, il continue ses études en privé auprès d’Idil Biret, de Dama Moura Lympany et de Toyoaki Matsuura. Il a interprété l’intégralité des sonates pour piano de Beethoven, Mozart et Schubert, et également l’intégralité des oeuvres de Chopin, Schumann et Brahms. Il a retranscrit l’intégralité des symphonies de Beethoven pour le piano, qu’il a interprétées à de nombreuses reprises. Il donne chaque année plus de 40 concerts au Japon, en Europe et aux Etats-Unis. Actuellement il s’est  produit plus de 1000 fois en public.  Il a été sélectionné comme «artiste Steinway» par la société Steinway à Hambourg et fait partie du jury de plusieurs concours internationaux.

Vous trouverez tous les détails sur le lien suivant Récital Yoichi Tajiri

Share

Le Nô infini

En passant

Le Cercle Suisse Japon souhaite vous informer de la parution du livre « Le Nô Infini » de Armel Godel :

« Marcher à pas glissés, avancer, reculer, s’immobiliser, suivre tantôt une ligne droite, tantôt une ligne courbe, décrire une circonférence, pivoter, virevolter, frapper du pied, marteler le sol des deux pieds, sauter, chuter bruyamment sur les genoux. Et répandre l’énergie montant du sol, la répercuter du tronc jusqu’à l’extrémité des bras, et la déployer dans le ciel, comme fait l’arbre de ses branches, par des battements d’éventail… Ainsi, dans l’équilibre parfait du yin et du yang, l’acteur évolue, suivant les mouvements que lui imposent tantôt la danse, tantôt la pantomime, brodant sur le plancher de la scène un dessin imaginaire, précis, immuable. »

lni_couverture_definitive_fond

Share

9 juillet 2017 – Présentation du chant shômyô avec Junko Ueda

Née à Tokyo, Junko Ueda étudie le satsuma-biwa avec Kinshi Tsuruta et le shômyô avec Kôshin Ebihara. Depuis 1988, elle vit en Europe et se produit en solo avec un répertoire de chants épiques accompagné au biwa et enseigne le shômyô dans plusieurs pays.

Le shômyô est un répertoire de chants liturgiques japonais, habituellement chantés par les moines bouddhistes. Cette pratique originaire de l’Inde, est arrivée au Japon à travers la Chine. Transmis oralement, ce corpus est demeuré inchangé du IXe siècle à aujourd’hui. Le shômyô se caractérise par une ample tessiture, une technique faisant appel à la maîtrise du souffle, au contrôle de l’expression vocale et à des motifs mélodiques mélismatiques.

 

Ce concert sera précédé (09h) et suivi en début d’après-midi d’une visite-découverte de la forêt japonaise, un projet original qui vise à restituer quelques formations forestières typiquement japonaise

Réservation :        jusqu’au 7 juillet auprès de Sylvain Meier, sylvain.meier@bluewin.ch ou 022 361 80 23

Participation : adultes : Sfr 20.-, soutien : Sfr 30.-, Sfr 15.- pour les membres des associations soutien

Tous les détails sur le flyer 

Plus d’infos :  www.arboretum.ch                                                                    

Share

Stages de teinture végétale à l’arboretum d’Aubonne

Depuis plusieurs années, les stages de teintures naturelles ont un grand succès. Sur un site exceptionnel proche du lac Léman, l’ingénieur forestier Sylvain Meier a développé au sein de l’arboretum, un îlot de forêt japonaise. La nature et l’homme ont réussi à créer ici un équilibre enchanteur.

Betty a une longue pratique de la teinture végétale et est reconnue au niveau
international comme experte en indigo. Plasticienne, designer, consultante, interprète
en langue japonaise, elle a participé à de nombreux projets muséaux et organisé de
nombreux ateliers dans les musées, à l’école de design, au StH Martin College de
Londres, à l’American Academy of Paris.
Elle expose régulièrement son travail et intervient dans les colloques internationaux et
salons sur le thème de la teinture végétale.

Il reste encore quelques places pour le deuxième stage du 10 au 12 ou 14 au 16 juillet 2017. Pour plus d’informations consultez le bulletin d’inscription ainsi que le flyer.

Le Comité du Cercle Suisse Japon vous souhaite un bel été et se réjouit de vous retrouver lors de nos prochaines activités.

Share