Projet Host Town Oyamazaki

Savez-vous où se dérouleront les prochains Jeux Olympiques en 2020 ? Exactement, au Japon !

Il y a quelques temps, un article du Journal de Morges (aussi sur le site du DFAE)a été mis en avant sur notre site web pour annoncer le jumelage de la commune de Morges et la ville d’Oyamazaki. Afin de vous faire connaître le projet, nous mettons en avant le dossier du projet :

Le but de l’initiative Host Town (ville hôte) est la promotion de l’échange culturel, social et économique entre des municipalités au Japon et les nations qui participent aux Jeux olympiques d’ été de 2020. À cet effet les villes hôtes organisent des programmes d’échange et des événements divers. Ils invitent des athlètes et coaches de l’étranger, qui peuvent démontrer leur discipline olympique à la population locale. Dans ce contexte, des ateliers sont créées pour introduire la culture et les traditions étrangères au Japon. 

En principe, les localités enregistrées comme villes hôtes se concentrent sur une nation ou discipline olympique. À ce but, les villes hôtes peuvent accéder à un support financier pour des infrastructures athlétiques ou des programmes d’échange.

Les équipes nationales ont aussi l’opportunité de s’acclimater aux camps sportifs préliminaires dans les villes hôtes pour être dans une constitution idéale aux Jeux.

Après les Jeux, l’initiative devrait déboucher sur le support continué des athlètes et une relation avec la nation partenaire à long terme. 

La ville d’Oyamazaki a décidé de s’offrir pour ville hôte de la Suisse. 

“Nous aimerions approfondir notre relation avec ce pays merveilleux sur la base du passé. Shotaro Kaga (1888-1954), le propriétaire précédent de la Villa d’Oyamazaki par exemple, était le premier Japonais d’atteindre le sommet de la Jungfrau en 1910. La famille de M. Kaga habite encore  en Suisse à ce jour et a déjà visité notre ville.

À Oyamazaki l’escrime est exceptionnellement populaire et le “Kyoto Future Fencing Club” se trouve dans notre ville. À cause de ça, nous avons décidé de nous concentrer sur cette discipline olympique. ” (Comité Host Town Oyamazaki)

Pour réaliser les buts de l’initiative, Oyamazaki poursuit trois objectifs principaux :  

  • Création d’un partenariat solide à travers d’une jumelage avec une ville Suisse 
  • Organisation des échanges culturels et athlétiques avec notre partenaire Suisse
  • Promotion conjointe de l’escrime avec des athlètes olympiques et paralympiques

Le but du Cercle Suisse Japon étant de promouvoir les échanges culturels entre la Suisse et le Japon, nous mettrons en avant différentes informations sur ce jumelage de Oyamazaki et Morges.

Vous trouverez entre autre la documentation sur le projet ci-dessous :

Avec les chaleureuses salutations de Raran-chan, la mascotte fée des orchydées

Page Facebook du projet https://www.facebook.com/hosttownoyamazaki/

Share

David Heim – Un otaku devenu grand

Tombé dans la marmite de potion manga quand il était petit, c’est en véritable passionné qu’il a mis en place ce qui s’annonce dans les prochaines années comme un des lieux incontournables du manga au niveau européen. Du haut de ses 22 ans, il gère en véritable chef d’entreprise tous les aspects de cette grande messe nippone. Gros plan sur le parcours de cet enthousiaste qui a su canaliser son énergie et sa passion au service d’un événement hors normes. Continue reading “David Heim – Un otaku devenu grand” »

Share

Shino Mori, Etoile parmi les étoiles

Comme chaque année à la fin Janvier se déroulait le Prix de Lausanne, célèbre prix de danse à l’aura internationale. La délégation japonaise était la plus forte, représentée par pas moins de 13 danseuses. 5 d’entre elles sont arrivées jusqu’en demi-finale et 3 ont réussi l’exploit d’atteindre la finale: Yumiko Fukuda (Acri- Horimoto Ballet Academy – Saitama), Yukino Kitamura (Homura Tomoi Ballet School – Osaka) et Shino Mori (Reiko Yamamoto Ballet School – Ota). Bien qu’aucune d’entre elles ne soient parvenues à terminer sur le podium, Shino Mori a brillamment décroché une 5e place et le prix de la Fondation en faveur de l’Art chorégraphique. Interview d’une jeune danseuse de tout juste 16 ans, dont 8 consacrés entièrement à son art… Continue reading “Shino Mori, Etoile parmi les étoiles” »

Share

Remi kun, le taiko dans la peau !

Présentation

Rémi est un jeune Suisse qui au lieu de naître dans un choux a certainement vu le jour dans un tambour japonais. Après avoir découvert le Taiko (tambour en japonais) à Genève, lors d’une représentation d’une troupe japonaise, il a attrapé le virus et désiré s’initier à cet art ancestral. Direction donc le Japon où il passera une année auprès de maître Tamada et de la troupe Hibiki pour parfaire sa technique. Continue reading “Remi kun, le taiko dans la peau !” »

Share