Projection : “Dr. Junod – Le Troisième Combattant”

 L’Association « Le 3ème combattant » et Image et Son SA avec le soutien de la Fondation Lombard Odier ont le plaisir de vous informer que la première projection publiquedu film « Docteur Junod – Le Troisième Combattant », aura lieu le Jeudi 14 mars *19h00* à l’Alhambra,Rue de la Rôtisserie, 10, 1204 Genève

La projection est publique et gratuite.
La capacité de la salle est limitée à 700 personnes, il y aura un certain nombre de place réservées pour des invités, et les premiers arrivés seront les premiers servis.

*L’ouverture des portes est prévue à 18h30.*
*ÉVÈNEMENTS PARTENAIRES*
Docteur Junod, Le Troisième Combattant
h

Hiroshima, 8 septembre 1945. Le Dr Marcel Junod, délégué du CICR, débarque dans la ville martyre avec 15 tonnes de secours. Qui se cache derrière cet infatigable médecin au service de l’humanité chancelante ? Goma, République démocratique du Congo, 22 août 2017. Christine Cipolla, cheffe de délégation du CICR, ramène à sa famille une jeune fille perdue lors des combats. Quelle force les conduit l’un et l’autre, au péril de leur vie, à se battre pour sauver des victimes de la guerre ?

Production Image & Son SA Un film de Romain Guélat et Jean-François Berger

Share

Le Japon, science et tango

Agenda

«LE JAPON, PREMIÈRE NATION NON-OCCIDENTALE À SE MODERNISER», par Hannes Bleuler, EPFL, Lausanne

Le Japon est l’exemple même de la réussite scientifique. Avec 100 ans d’avance, le Pays du Soleil Levant est la première nation non-occidentale à s’être modernisée. Nous évoquerons cette formidable transformation au travers des éléments de son histoire scientifique, avant et pendant sa période d’ouverture à l’Occident, de l’an 1’600 à 1’900 environ.

Les conférenciers: Hannes Bleuler a étudié le Génie Électrique à l’ETH Zurich et y a fait une thèse en mécatronique. Suite à un premier séjour d’un an et demi pour un projet industriel chez Hitachi au Japon, il est nommé chargé de cours à l’ETH. En 1991 il est nommé professeur à l’Université de Tokyo. Actuellement professeur ordinaire à l’EPFL, il y dirige son Laboratoire de systèmes robotiques.

« D’ARIENZO ET LE JAPON, HISTOIRE D’UNE ADOPTION», conférence de Jean-Michel Doudot

L’extraordinaire curiosité du Japon à l’égard de l’Occident s’est manifestée par son adoption du tango argentin après la seconde guerre mondiale. Nous évoquerons cette histoire en parcourant la galerie des maestros de tango qui se seraient rendus dans ce pays lointain, le plus célèbre étant Juan d’Arienzo (1900-1976). Le conditionnel ici est de rigueur, car, de  cette visite, on n’est loin d’en être certain.

Jean-Michel Doudot, diplômé de l’EPFL, a travaillé dans l’informatique sur 4 continents. Il danse le tango argentin depuis plus de 20 ans. Il a créé une association de tango, une Milonga hebdomadaire et a musicalisé près de 200 bals en Suisse et ailleurs.  Dans le Tango, il traduit des textes, démêle des mystères, retrouve des histoires… et il aime les partager.

Source : Le Japon, science et tango | Ville de Genève : Sites des institutions

Share

Yamato – The Drummers of Japan

Yamato – The Drummers of Japan, le groupe de taiko le plus réputé de la tradition japonaise, partagera son intarissable énergie avec le public au Théâtre du Léman, où il présentera son nouveau spectacle, « Chousensha », du 8 au 10 février 2019. Ces musiciens virtuoses parcourent le monde depuis plus de 20 ans et ont conquis le cœur de plus de 6 millions de spectateurs dans plus de 50 pays. Avec « Chousensha », le groupe poursuit sur la voie du succès – pour la première fois en collaboration avec Kansai Yamamoto, icône de la mode qui a créé les magnifiques costumes du spectacle. A ses débuts, le designer japonais avait fait sensation dans le monde de l’art en signant les tenues de scène extravagantes de stars telles que David Bowie. 

Continue reading “Yamato – The Drummers of Japan” »
Share

Sortie du film “Une affaire de famille” de Kore-eda

En quelques mots, le film raconte l’histoire d’une famille japonaise: Osamu et son fils recueillent dans la rue une petite fille qui semble livrée à elle-même. D’abord réticente à l’idée d’abriter l’enfant pour la nuit, la femme d’Osamu accepte de s’occuper d’elle, lorsqu’elle comprend que ses parents la maltraitent. En dépit de leur pauvreté et survivant de petits vols à l’étalage qui complètent leurs maigres salaires, les membres de cette famille semblent vivre heureux. Jusqu’à ce qu’un incident révèle brutalement leurs secrets les plus terribles …

Récompensé par La Palme d’or du Festival de Cannes 2018, le maître du cinéma japonais Hirokazu Kore-eda signe un nouveau chef d’oeuvre (
Prix du Jury sur la Croisette en 2013 pour “Tel père, tel fils”) sur son thème cher, la famille, dont il continue à en questionner les valeurs et le sens, à travers une chronique sociale moderne, poignante et pleine d’amour. A découvrir sur les écrans romands dès le 12 décembre 2018.

Bande-annonce 

Share

01.11.2018 – Projection de “Bushi no kondate”

Chers amis du Japon, dans le cadre de l’Automne de la culture japonaise, le Cercle Suisse Japon a le plaisir de vous présenter le film “Bushi no kondate.

Date et lieu

Le jeudi 1er novembre 2018 de 19h à 21h à la Ferme des Tilleuls à Renens (Rue de Lausanne 52, 1020 Renens). L’entrée est libre.

La projection sera suivi pour ceux qui le souhaite, d’une dégustation de ramen (option végétarienne possible).

La commande est à faire en avance auprès du Café de la Ferme des Tilleus (lfdt@fermedestilleuls.ch). Le coûts est de CHF 25 en précisant ramen ou ramen végétarien.

Résumé

FUNAKI Dennai a posé les fondations de la cuisine du clan Kaga pendant la période d’Edo comme ¨samourai cuisinier¨ qui préparait de la nourriture pour la noblesse.

Ce film décrit les affaires du clan Kaga au travers des yeux d’une femme qui se marie avec le fils de FUNAKI. Ce film chaleureux décrit des plats confectionnés à partir de la collection de recettes de la famille FUNAKI,¨Ryori Mugonsho¨ (Secrets de cuisine),  et reconstitue le fonctionnement des cuisines familiales de samurai de l’époque. La servante Haru (jouée par UETO Aya) est une cuisinière talentueuse mais têtue, ce qui la conduit à divorcer de son mari après une année. Cependant, le ¨samourai cuisinier¨ Dennai (joué par NISHIDA Toshiyuki) lui demande de se marier avec son fils et héritier Yasunobu (joué par KORA Kengo). Elle travaille à remédier à l’absence de talents culinaires chez ce dernier.

Le Comité du Cercle Suisse Japon vous souhaite une belle semaine et se réjouit de vous retrouver lors de nos prochaines activités.

Share

La Côte Flûte Festival

Dans le cadre de l’Automne de la Culture japonaise, le Cercle Suisse Japon est heureux d’annoncer sa collaboration avec La Côte Flûte Festival qui se déroulera du 4 au 7 octobre 2018.

Vous retrouverez toutes les informations importantes sur le site internet du festival ainsi que dans le guide complet.

Nos membres bénéficient d’une réduction à l’achat des billets.  Surveillez votre messagerie pour notre prochaine newsletter.

Share

23.09.18 – Récital de piano : Yoichi Tajiri

Exceptionnel !! Beethoven “Hammerklavier” Yoichi Tajiri , piano

Dimanche 23 Septembre 2018 à 17h

Salle Paderewski-Casino de Monbenon

Programme:

Wolfgang Amadeus Mozart (1756–1791)

Sonate pour piano en la-mineur  KV310

Frédéric Chopin (1810–1849)

Nocturne No.10 Op.32-2

3 Etudes Op.25

No.5 「mi-mineur」No.7「do dièse-mineur」

No.11「vent d’hiver」

Scherzo No.2 Op.31

Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Sonate pour piano No.29  Op.106   “Hammerklavier”

Résérvation :    +41(0)78 897 35 35        concertajiri@outlook.com

Source : Récital de piano Steinway Artist Yoichi Tajiri, Concert à Lausanne

Share

Projet Host Town Oyamazaki

Savez-vous où se dérouleront les prochains Jeux Olympiques en 2020 ? Exactement, au Japon !

Il y a quelques temps, un article du Journal de Morges (aussi sur le site du DFAE)a été mis en avant sur notre site web pour annoncer le jumelage de la commune de Morges et la ville d’Oyamazaki. Afin de vous faire connaître le projet, nous mettons en avant le dossier du projet :

Le but de l’initiative Host Town (ville hôte) est la promotion de l’échange culturel, social et économique entre des municipalités au Japon et les nations qui participent aux Jeux olympiques d’ été de 2020. À cet effet les villes hôtes organisent des programmes d’échange et des événements divers. Ils invitent des athlètes et coaches de l’étranger, qui peuvent démontrer leur discipline olympique à la population locale. Dans ce contexte, des ateliers sont créées pour introduire la culture et les traditions étrangères au Japon. 

En principe, les localités enregistrées comme villes hôtes se concentrent sur une nation ou discipline olympique. À ce but, les villes hôtes peuvent accéder à un support financier pour des infrastructures athlétiques ou des programmes d’échange.

Les équipes nationales ont aussi l’opportunité de s’acclimater aux camps sportifs préliminaires dans les villes hôtes pour être dans une constitution idéale aux Jeux.

Après les Jeux, l’initiative devrait déboucher sur le support continué des athlètes et une relation avec la nation partenaire à long terme. 

La ville d’Oyamazaki a décidé de s’offrir pour ville hôte de la Suisse. 

“Nous aimerions approfondir notre relation avec ce pays merveilleux sur la base du passé. Shotaro Kaga (1888-1954), le propriétaire précédent de la Villa d’Oyamazaki par exemple, était le premier Japonais d’atteindre le sommet de la Jungfrau en 1910. La famille de M. Kaga habite encore  en Suisse à ce jour et a déjà visité notre ville.

À Oyamazaki l’escrime est exceptionnellement populaire et le “Kyoto Future Fencing Club” se trouve dans notre ville. À cause de ça, nous avons décidé de nous concentrer sur cette discipline olympique. ” (Comité Host Town Oyamazaki)

Pour réaliser les buts de l’initiative, Oyamazaki poursuit trois objectifs principaux :  

  • Création d’un partenariat solide à travers d’une jumelage avec une ville Suisse 
  • Organisation des échanges culturels et athlétiques avec notre partenaire Suisse
  • Promotion conjointe de l’escrime avec des athlètes olympiques et paralympiques

Le but du Cercle Suisse Japon étant de promouvoir les échanges culturels entre la Suisse et le Japon, nous mettrons en avant différentes informations sur ce jumelage de Oyamazaki et Morges.

Vous trouverez entre autre la documentation sur le projet ci-dessous :

Avec les chaleureuses salutations de Raran-chan, la mascotte fée des orchydées

Page Facebook du projet https://www.facebook.com/hosttownoyamazaki/

Share

Notre page Facebook

Lien

Depuis plusieurs mois maintenant, nous avons une page Facebook et nous vous invitons à “liker” notre page afin de diffuser plus largement le contenu de nos activités auprès de vos amis.

Toutes nos activités seront toujours annoncées sur notre site web, nous diversifions simplement les canaux pouvant nous contacter

Rejoignez nous sur notre page Facebook !

En vous souhaitant un bel été !

Share